Le visage initial

Le visage initial

Celui/celle qui vit dans la contemplation est habité de la Présence. Celle-ci est sienne parce qu’à travers l’honnêteté de son cœur, simplement, il l’a reconnu comme son Visage initial. Aussi, il sait que, jusque-là, tout était faux. Il sait que c’est en rêve qu’il s’était coupé de la Source, que c’était en rêve qu’il tentait de la retrouver et, qu’aussi, c’était en rêve qu’il croyait l’avoir rejoint.

Celui/celle qui retrouve le point de vue initial de la Source en reçoit sa Connaissance. Il apprend d’elle qu’elle est unique et indivisible. Qu’ainsi, toutes les séparations, les éloignements, les bannissements ne sont en réalité que des histoires en lesquelles tout le monde endormi veut croire.
De la même façon que la porte qui ferme ou qui ouvre toute prison, cette vision libératrice d’unicité est pleinement accessible en chacun.