Notre nature trouve son chemin

La meilleure façon de contacter notre nature, c’est de lui faire confiance.

Prenons une poignée de terre. Si nous la jetons dans le ciel, inévitablement elle retombera pour se mêler à nouveau à celle du sol. Si nous la jetons dans l’eau d’une rivière, elle coulera pour rejoindre à nouveau la terre qui est au fond.

Malgré tout ce que nous vivons, tout ce que nous croyons, nous ne changeons pas dans notre nature. Appartenant à la vérité, nous ne pouvons que “retourner” à elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.