Ouvrir le regard

Ouvrir le regard

La contemplation ne procède pas d’une élaboration, mais d’une simplification, d’un dépouillement, qui révèle notre nudité première et naturelle.

A la base, rien ne manque. L’illusion se bâtit sur une vision erronée, un jugement et une posture que nous avons adoptés par le passé et qui aujourd’hui nous conditionne.

Du fait du caractère impermanent de ce monde, nous pouvons dire qu’il est de nature illusoire. Cependant, l’illusion qui nous captive et nous enferme provient d’un regard, d’une perception propre à chacun.

Si pour un instant nous ouvrons notre regard, l’illusion devient caduque. Aussi, durant cet instant, nous nous vivons et vivons le monde tel qu’il est.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image