Pas de séparation, pas “deux”, pas d’alternative

Pas de séparation, pas “deux”, pas d’alternative

Lorsque je dis, la Source est première, est avant tout, cela signifie qu’elle est ici et que nous en faisons partie. Rien n’existe en dehors d’elle. Tout ce qui se manifeste est inclus en elle. Tout ce qui apparaît, demeure et disparaît fait partie d’elle.
Quand bien même nous l’oublions, la rejetons ou ressentons une séparation, ça n’est pas réel. La Source est aussi présente, constante et pénétrante que l’espace qui nous contient. Elle n’est pas optionnelle.