L’Êtreté avant nous

L’Êtreté avant nous

Il y a toujours un caractère de retrouvailles lorsque nous entrons en contemplation. À la fois, nous nous retrouvons et retrouvons une grandeur en nous.
D’ordinaire, ce que nous contactons ce sont nos pensées, alors qu’ici c’est l’Être. En fait, nous sommes en Êtreté. Nous ne sommes pas attentifs à notre Être. C’est davantage comme si nous lui cédions la place. L’Êtreté s’autoproclame sans que nous ayons la nécessité d’occuper un quelconque rôle. Ainsi, nous pouvons nous oublier. L’Êtreté est première. Il n’y a pas à la maintenir, à s’en rappeler, à l’intégrer dans notre vie. Il n’y a juste pas besoin d’un “second” illusoire.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image