Pour qui ?

Pour qui ?

Sommes-nous vraiment un candidat à l’éveil spirituel ? Lorsque nous ne mettons pas tout de notre côté pour sortir de l’illusion, c’est que ce n’est pas notre priorité. Par conséquent, si cela ne l’est pas, ce sont nos habitudes dans l’illusion qui demeurent prioritaires.
Le “lâcher-prise” n’a de sens que s’il nous coûte de notre point de vue illusionné. Parce qu’ainsi, cela valide notre engagement pour l’éveil. Sans de tels choix reportés en faveur de la vérité, notre illusion ne sera jamais inquiétée. Elle ne sera jamais détrônée par plus vrai qu’elle.