Présence sans trace

Ce n’est pas de méditer et de rechercher un état qui vous libérera. C’est le fait d’arrêter de vous raconter votre légende personnelle.
Si nous ouvrons les yeux et notre esprit, rien dans cet instant n’est dit, n’est défini. Nous sommes simplement présents. En dehors de conditions relatives liées à la situation, tout le reste, c’est notre mental qui le raconte et qui en tire des conclusions.
Cessez de tisser avec des mots la toile imaginaire et chimérique qui vous retient. Voyez comment, depuis le début, c’est vous seul qui donnez du pouvoir à vos pensées évanescentes.
À l’instar du miroir, l’esprit reste sans trace. Depuis le commencement, rien n’a jamais pu l’obstruer. Alors, pourquoi essayer de nettoyer une tache d’ombre, pourquoi tenter de gommer un reflet inexistant ?

Partager :

A lire également