Que voulons-nous vraiment ?

Que voulons-nous vraiment ?

Aujourd’hui, notre foi va envers l’illusion. Elle n’est pas en faveur de la vérité. Pourtant, nous parlons d’une dimension tangible qui est “l’instant présent”.
Malgré tout ce que nous prétendons, notre intérêt pour le spirituel, dans les faits, nous le fuyons pour préserver notre rêve. Aussi, ne racontez pas que vous n’y parvenez pas. Plus sincèrement, reconnaissez que vous n’en voulez pas.
Comment ne pas être plus immanquablement présents que là où nous Sommes ? Il s’agit donc d’un refus, non d’une incapacité.