Quel changement ?

Quel changement ?

Qu’est-ce qui nous emplit ?
Sommes-nous pleins d’amour et de bonté ?
S’il n’en est rien, c’est que nous tournons toujours avec notre vieux programme !