Renoncer à notre “prison”

Renoncer à notre “prison”

La plupart des chercheurs ne se libèrent pas parce qu’ils n’ont pas renoncé au monde illusoire des hommes. Comment être libre d’un jeu, de ses valeurs et de ses enjeux, tout en conservant la volonté d’y gagner, l’espoir d’en obtenir les profits ?
Quel but, quelle recherche domine chez nous au quotidien ? Tant que notre priorité ne sera pas “l’authentique Présence”, alors aucun changement spirituel autre que cosmétique n’interviendra dans notre vie. Sans la réorientation d’une vraie décision, notre spiritualité ne sera qu’un aspect du “jeu”.