Quel est notre choix ?

Quel est notre choix ?

Nous ne devrions pas négliger de contempler formellement tous les jours. C’est le poids de notre “investissement” qui détermine les “profits” en retour. Dans quoi nous investissons-nous ?
Si nous voulons être nourris, il nous faut manger. Si nous voulons être reposés, il nous faut dormir. Aussi, si nous voulons nous libérer dans la Nature absolue, nous devons la fréquenter et nous en imprégner. C’est cette imprégnation qui, en dehors des sessions formelles, agit. C’est cette “nourriture” qui nous empêche de retomber, de continuer dans la saisie et la logique duelle.

Souvent, nous cherchons à obtenir des grâces, mais le mieux, c’est que nous nous immergions entièrement en “cela” d’où elles proviennent. Si nous ne cultivons qu’une petite attente de la Source, nous n’en recevrons qu’un bienfait proportionnel.
Dans quoi nous investissons-nous ?