S’accorder le meilleur

S’accorder le meilleur

Mettez-vous à l’écart et faites une pause. Asseyez-vous tranquillement, non pas pour méditer ni même pour contempler, mais simplement pour vous retrouver, pour vous rencontrer.
Tous les jours, nous nous activons. Nous enchaînons. Au final, nous passons à côté de nous-mêmes, à côté du cœur de la vie.
Ce n’est pas dans “l’esprit pensant” qu’il nous faut aller, mais en soi, en notre Être. Se donner notre cœur devrait être ici notre priorité. Nous devrions prendre soin de soi comme nous le ferions avec tendresse pour un petit enfant.
Ce n’est pas de nouvelles contraintes, d’exercices ni d’efforts supplémentaires dont nous avons besoin. Ce qui nous manque c’est “l’amour”. C’est sa douceur, sa chaleur, son réconfort, sa générosité.
L’amour bienveillant est la meilleure autorisation de vie, la meilleurs restauration pour l’être. Il enlève le poids du jugement, celui de la culpabilité, de l’indignité. De plus, il nous relève. Il rétablit notre Beauté. Il nous redonne notre Place.