S’appuyer sur l’Amour

S’appuyer sur l’Amour

Contempler c’est aimer, c’est “être en amour”.
Cette dimension, cette qualité “aimante” qui s’exprime, n’est pas le simple effet consécutif d’une action, comme d’une pratique. Elle est le résultat immédiat d’un abandon confiant en notre Nature.

L’exemple que j’utilise est celui de notre corps qui se met à flotter naturellement sur l’eau, lorsque l’on s’y abandonne COMPLÈTEMENT. C’est en cela que contempler est le but en soi. Nous ne contemplons pas en vue d’obtenir un “autre résultat”. Ici, nous pouvons parler d’une “voie directe”.

La seule façon de flotter, c’est de “se lâcher”. Tout ce qui nous “sépare”, tout ce qui “manque” à cette union avec l’eau, est ainsi accompli.
Après, pour différentes raisons, il arrive que nous “flottions” par intermittences. Dans ce cas, ça peut signifier que nous manquons de confiance ou d’engagement. Toutefois, il est important de bien identifier que tout est complet, parfait, dans ces périodes où nous flottons.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image