Sceller (2)

Sceller (2)

Sceller l’union c’est comme souffler sur les braises après avoir allumé un feu de camp. C’est quelque chose qui exalte et qui fait un peu tourner la tête d’avoir trop ventilé.
Ici, pour ce temps d’enracinement en la Présence, c’est la même chose. Il y a un approfondissement qui s’opère, il y a une intensification qui enivre légèrement. Mais cela ne peut se produire que si vous avez effectivement “contacté” votre “point d’amour”.
Le but n’est pas de demeurer en cela, mais d’en retirer la confiance et d’avoir la sensation d’être porté. La contemplation vient alors comme une moisson. Elle découle. Elle s’enchaine comme une promenade dans un jardin délicieux, où l’émerveillement mêlé de gratitude forment des encrages et sont un rappel naturel.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image