Se libérer du “jeu”

Se libérer du “jeu”

Tous, nous portons des blessures. Illusionnés, nous les voyons le plus souvent comme des problèmes qui nous freinent dans la vie.
Ces échecs, ces déchirures peuvent à l’inverse du point de vue spirituel être perçus comme des ouvertures, des failles par lesquelles il est possible de “s’échapper”.
Perdre dans l’illusion, dans cette existence relative, est en fait une occasion d’y renoncer. Si le “costume” est déchiré, alors c’est une invitation à le retirer, à s’en détacher. La vérité que nous espérons n’est reconnaissable qu’une fois débarrassée du “jeu” et de notre identité factice. C’est par le dénuement que nous nous ouvrons à la Source. C’est en lui ressemblant que nous réalisons comment sa nature est libre de toute saisie.