Se vider du personnage

Se vider du personnage

Contempler vient de communier à la Vie dans cet instant présent.
C’est en s’oubliant, c’est en nous vidant de nous-mêmes, que nous épousons et actualisons le Vivant.
Le vidage de soi découle du fait de s’ouvrir et de se dédier entièrement à la Présence vivante.

Se vider du personnage c’est laisser tomber le rôle et la fonction
que nous nous étions attribués afin de nous justifier.
La transparence vient d’être nus, sans artifices, libre de tout jeu fabriqué.
Nous oubliant, nous disparaissons en tant que “conscience duelle”.
Nous ne laissons pas la place à un “vide”, mais à la Conscience originelle.
C’est par notre absence que sa Présence se trouve révélée, ainsi que l’expression de sa contemplation.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image