Une vérité

Une vérité

Jusqu’à présent, nous avons pensé qu’il fallait adapter le relatif pour obtenir l’absolu. Nous avons voulu croire en deux vérités, alors qu’il n’y en a toujours eu qu’une seule. Notre “vérité” n’est qu’un élément de la Vérité, n’est qu’une idée. C’est une “illusion”. Ça n’existe pas. Il n’y a pas remédier à la dualité. Sinon, nous la prolongeons, nous tentons de la confirmer.