Continuelle appartenance

Continuelle appartenance

Ce que nous sommes ne tient pas dans une définition ou dans un jugement. Ce que nous sommes est l’affirmation, est la proclamation continuelle et unique de l’Être. Aucun agissement, aucun mouvement n’est possible sans cette base primordiale.

L’illusion consiste à croire que nous sommes, ou que nous devenons, ce que nous faisons, ce que nous pensons.
Il nous revient donc de constater que tous nos “faires” ne sont qu’un mouvement temporaire, qu’un jeu de vagues sur l’océan infini de l’Êtreté, auquel, invariablement, nous ne cessons d’appartenir.