A la base de tout état

A la base de tout état

La contemplation n’est pas un accès à un ou à des états. Certainement, qu’elle se trouve traversée d’états, mais ce n’est pas la finalité, le but recherché. Vivre ou expérimenter un “état” n’apporte aucune libération sur l’illusion, sur la vision duelle ou l’attachement à soi. Les états viennent et repartent.
Contempler, c’est vivre l’Êtreté, la continuité du vivant, l’Ouverture initiale qui rend possible toute émergence relative.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image