Accepter la Présence

Accepter la Présence

Tout ce que nous pensons ne change en rien la réalité de l’instant. C’est comme dessiner sur l’eau. Les ondes provoquées s’épuisent et ne l’affectent en rien. De même que l’eau reste de l’eau, la Présence reste aussi ce qu’elle est.

Illusionnés, nous agissons, nous existons sur le même plan éphémère où rien ne dure. Nous “dessinons” notre vie entière. Nous donnons tous nos espoirs et notre énergie à des “ombres”. Nous croyons que ce qui est vide est plein et que ce qui est plein est vide. C’est cela notre illusion ; nous nions et refusons l’effacement de toute chose.

Nos journées, nos actions, nos relations, nos proches, nous-mêmes et nos idées disparaissons inéluctablement. En réalité, ne perdure que la Présence que nous n’assumons pas. Encore, vainement, nous gesticulons pour éviter cela-même que nous sommes. Préférant ainsi continuer à nous faire croire en celui, en celle que nous ne sommes pas.