L’Esprit n’est pas la pensée

L’Esprit n’est pas la pensée

Reconnaissez la base immuable sur laquelle apparaissent et disparaissent les pensées. En vous, celle-ci est tout le temps disponible. Elle ne varie pas. Elle est un espace, une ouverture qui n’est pas conditionné par les discours ni par nos croyances. Elle est comme l’étendue du silence initial duquel un monde fait de sons, de bruits et de musiques se manifeste sans le corrompre.

Bien des idées, des histoires faites d’espoirs et de craintes se succèdent dans l’Esprit originel sans qu’elles ne l’affectent. À l’instar du silence, tout surgissement en lui, en lui disparaît spontanément.

Pour ceux qui ne se voient plus extérieurs ou différents de ce fondement, tout est achevé. Ils ne cherchent plus la cause dans les effets. Se reconnaissant de l’Immuable, toute émergence de pensées fait pleinement partie d’eux. Aucune, “qui serait séparée”, ne peut plus les convaincre du contraire.