Abandon total

Abandon total

C’est comme jouer à marcher les yeux fermer. Au départ, ça fait peur.
Essayez, progressez seulement de quelques pas. Voyez que c’est possible.
La seconde fois ce sera plus facile.
Vous finirez par trouvez une certaine excitation dans ce lâchage, dans cet oubli qui vous grandi.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image