Le Point d’appui

Le Point d’appui

Le fait de “lâcher”, de “s’abandonner”, nous ramène à la confiance. A l’opposé de la confiance, il y a le doute. Aussi, ne pas avoir confiance en soi implique de douter de soi.
Comme je le dis parfois : “nous avons beaucoup de certitude sur nos doutes”. Il y a donc ici, un paradoxe. Pourquoi ne doute-t-on pas aussi de nos doutes ?

Il est intéressant de constater que, quel que soit ce en quoi nous plaçons notre confiance, il a comme un “axe” qui nous permet d’osciller d’un bord à l’autre. Cet “axe” nous retient indépendamment de notre inclination.

Rien n’advient sans le Soi premier. C’est peut-être cela la “foi” qui nous permet de prendre appui, de vivre, libres de la confiance et du doute.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image