Amour et contemplation

La contemplation est très proche de l’état amoureux que nous connaissons. Cependant, celle-ci a rarement l’occasion de s’imposer dans le cadre de nos relations affectives. La cause est que dans ce contexte notre amour n’est pas désintéressé. Le plus souvent, il est compromis par la crainte et l’espoir que nous générons à l’égard de l’autre et de l’aventure qui se joue. Pour parer à cela, il est peut-être préférable de ne pas être plongé dans une histoire d’amour. Contentez-vous d’évoquer ce que vous ressentez lorsque vous êtes amoureux. Notre cœur est prompt à se souvenir et à retrouver ses ailes. Rappelez-vous… mais ne vous attardez pas sur l’autre, ni sur votre histoire. Ne retenez que l’atmosphère et la saveur qui s’expriment à nouveau. Vivez le cœur … Comment pouvons-nous passer autant de temps loin de notre cœur ? Pourquoi mettons-nous tant de conditions, tant de suspicion à être avec lui ? Je crois que bien souvent notre désir d’amour n’est pas celui de s’enticher de quelqu’un, mais de retrouver l’amour inconditionnel et de vivre cet état merveilleux de contemplation. Lorsque nous sommes dans cet amour qui est libre de saisie, nous actualisons une pleine satisfaction. Nous sommes aimés. Plus rien, malgré notre condition, ne semble nous manquer. Bien au contraire, nous nous sentons profondément généreux, et plus encore…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image