Beauté du cœur

|

Pour un instant, fermez les yeux et donnez-vous une pause.
Oubliez tout …
Ne gardez que la Présence, que la clarté de votre conscience.

Lorsque nous nous arrêtons, en nous, cela ne s’éteint pas.
L’éclat du vivant continu, incessant …
Voyez comme il est la base, le socle de l’êtreté.
Laissez-lui toute la place. Respirez dans sa lumière …

Il y a une joie, une lueur d’espoir de réaliser la constance du vivant que nous sommes.
Nous pourrions être touchés et réconfortés par cette gratuité, par cette générosité.
Permettez au “bon cœur” de s’éveiller et d’accrocher en vous un sourire radieux.

Partager :

A lire également