“Ce qui reste” reste…

“Ce qui reste” reste…

“Ce qui reste” est ce qui demeure, ce qui transparaît et qui est mis en évidence lorsque nous cessons de manipuler. Il s’agit de la nature absolue de toute chose. Cette nature est comme l’argile. Elle peut prendre de multiples formes. Cependant, malgré les variations, intrinsèquement elle ne change pas.  

Comment trouver la paix, s’éveiller à notre nature, lorsque nous ne cessons d’intervenir ? Le plus souvent, notre application revient à un “faire”. C’est comme essayer de lisser l’eau avec la main pour l’aplanir. Plus nous la lissons et plus nous continuons de l’agiter. C’est seulement lorsque nous nous arrêtons, lorsque nous nous retirons, que d’elle-même, l’eau retrouve sa clarté et sa stabilité.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image