Confiance en notre Nature

Confiance en notre Nature

Ne pas se “distraire” ou ne pas “s’occuper” afin d’obtenir la relâche, la vacance naturelle de l’esprit.
Jusqu’ici, nous avons toujours dirigé l’esprit vers un état, vers une forme donnée. À travers la non-distraction, la non-manipulation, nous lui permettons de “reposer”, de se conformer à sa nature. Il en va de même pour l’eau qu’il n’est pas nécessaire de lisser avec le plat de la main pour qu’elle se calme. C’est précisément l’absence de toute intervention de notre part, qui permet et met en évidence son propre pouvoir de restauration, de retour constant à l’étale.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image