De la mort à la vie

De la mort à la vie

L’instant fait table rase du passé. Il nous offre un renouveau permanent. Ce n’est que dans le discours du mental que l’histoire se souvient d’elle-même et continue.
Si nous acceptions la Présence nouvelle, nous saurions combien elle nous a déjà libérés. Nous profiterions pleinement de la vie, au lieu de continuer de subir et d’assumer ce qui n’est plus que trace, plus qu’une mémoire sans vie.