Le ciel infini de l’Esprit

Le ciel infini de l’Esprit

Ouvrir l’Esprit, nous en révèle sa nature. Il ne s’agit pas d’en faire une posture. C’est au contraire, consentir au lâcher-prise de celle que nous tenons.
L’Esprit n’a pas à être contraint ni replié sur lui-même. Il est pareil aux ailes d’un oiseau qui ont besoin d’être déployées pour qu’il s’envole librement dans le ciel infini.
L’Esprit se révèle dans l’ouverture. Il n’est rien du jeu sporadique des pensées ni de ce qu’elles disent. Si nous le connaissons, nous verrions qu’il est le clair espace, libre, insondable, sans début ni fin.