Le ciel de l’Esprit

Sans l’énergie et la force d’inspiration qu’apporte l’élan spirituel et vital de notre cœur, il nous est difficile de contrecarrer la logique duelle et sclérosante du mental. Nos “gymnastiques” spirituelles et intellectuelles n’y sont pas parvenues. La solidité de notre illusion dépend uniquement de la croyance que nous lui associons. Aussi, nous ferions mieux de nous rendre plus “existants”, que d’intervenir encore sur ce que nous pensons.
La vérité de notre Être ne relève pas d’une croyance. Aussi, nous devrions prendre appui sur ce fait, afin de dissoudre l’irréalité de nos doutes.
En vous, décidez d’ériger toute la dignité de votre Être, tel un mât que l’on dresse et que l’on pointe dans l’azur céleste. Afin de vous y aider, recourez à la noblesse, au désir puissant d’amour du cœur. Voyez qu’au-dessus des “nuages”, le ciel reste toujours bleu !

Partager :

A lire également