Derrière nos histoires

Derrière nos histoires

Contempler nous apprend à rester dans l’Ouverture, à ne pas retomber dans nos histoires. C’est un peu comme si nous pouvions regarder un match sans la nécessité de prendre parti pour l’une des équipes.
Libre du gain et de la perte, de l’espoir et de la crainte, il nous suffit d’Être. Indépendamment de toute histoire, déjà l’Êtreté se proclame dans la gratuité, dans une liberté sans bornes. Il n’y a pas à en faire une histoire !


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image