Déshabiller l’illusion

Déshabiller l’illusion

À travers “l’union qui scelle”, nous décidons de nous y mettre entièrement. L’ingrédient principal qui manque à la contemplation c’est nous-mêmes. Il apparaît que nous avons des difficultés à nous engager pleinement.
Notre personnage semble faire de la résistance. Il ne souhaite pas qu’on se passe totalement de lui. C’est pour cela que nous faisons appel à notre détermination, afin d’y aller franchement.
Il ne s’agit pas d’une simple décision mentale, mais d’un mouvement intérieur qui mobilise toute notre énergie.
Comme une main qui se retire d’un gant, la marionnette du personnage s’effondre dans le vêtement vide et inanimé qu’elle a toujours été.


 

Une pensée sur “Déshabiller l’illusion

  1. vincent

    très belle image qui parle et percute! “Détermination” cela rejoint le “ça nous appartient”, bien au delà des mots, ce que nous sommes est cette “volonté” où la marionnette vide n’a pas accès, ne possède aucune volonté propre!
    merci  Denis pour ces images au delà des mots!   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image