Libérer le rôle

Libérer le rôle

Notre réalisation, notre progression, ne dépendent pas seulement du facteur temps, de celui de répétitions ou d’accumulation d’enseignements et de pratiques spirituels. Cela repose principalement sur notre décision d’en finir avec notre propre duperie.
Il est vrai que ce n’est pas toujours si facile d’abandonner un projet, d’interrompre une histoire avant sa fin, d’autant plus lorsqu’elle nous “captive”.
Offrir sa personne, s’offrir totalement dans la Présence absolue est une façon généreuse et positive de “lâcher”, de libérer le rôle avec son histoire.
Ainsi, nous nous retrouvons sans trace, sans récupération, sans valorisation du personnage.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image