L’absolu de l’Absolu !

L’absolu de l’Absolu !

L’illusion est illusion. En cela, tout est dit !
Entendons-le. Sinon, nous continuons d’en faire quelque chose. Nous voulons y répondre, alors qu’elle se trouve aussi vide qu’un reflet sur l’eau. Que la météo soit bonne ou mauvaise, le ciel va toujours bien. Il n’est pas compromis par le climat qui l’occupe temporairement.
Aussi, indépendamment de nos “états”, la vérité en nous va bien. Jamais elle ne se trouve affectée par leur qualité. Elle n’est pas un résultat relatif. Elle est la nature primordiale et absolue. Elle est le fondement qui rend possible le jeu des phénomènes et l’alternance de leurs variations.