L'éclat de Vie

Si vous “méditez”, ne vous imposez pas une posture, ne vous imposez pas une attention, ne vous imposez pas une discipline. Au lieu de tout cela, contactez votre Être. Donnez-vous à vous-même, dans l’espace de la Présence, dans le confort de l’amitié. Lorsque nous ne sommes plus détournés de Soi, nous recevons une radiance naturelle. Le cœur aime. Il diffuse… Il est comme douce chandelle qui brille dans la nuit.

Lire sur le blog “Mystique” : Contacter le Don

9 réponses sur “L'éclat de Vie”

  1. Cher Denis,

    Merci pour ce beau billet qui rappel que la méditation n’est pas un exercice imposé mais la joie et la paix même du Coeur vivant. Il n’empêche que naturellement, une posture stable et confortable est elle-même le confort de l’amitié et que l’attention de doit d’être le contact de l’être pour ne plus s’en détourner. Je pense qu’une assiduité à ce contact est indispensable non pas pour réaliser quelque chose mais parce que c’est la vie-même !
    Qu’entends tu précisément par « s’imposer » une attention ou une posture ?
    Merci,
    Chaleureusement,
    Emmanuel

  2. La méditation … c’est l’acte de Vie !
    Bien sûr s’assoir… fait partie aussi de cet acte de Vie….
    Mais je ressens que Denis nous pousse à Être méditation dans tous les instants de notre vie, et méditer c’est être Présent… alors nous vivons cette Joie d’être avec Soi en Soi dans toutes nos actions, chaque seconde est une rencontre avec notre cœur ouvert et aimant !
    La méditation à perdu l’image du méditant, elle est juste Vivante !
    De tout cœur.

  3. C’est le Vivant qui nous anime et qui nous maintient, avant que nous essayions de le maintenir. Pourquoi ne pas nous “rendre”, reconnaissants que tout ce que nous sommes, ou croyons être, n’est que lui ? Nous lui appartenons infiniment et jamais ce ne sera l’inverse. Toutes nos tentatives vers lui, c’est assurément grâce à lui qu’elles sont possibles.
    De tout cœur, Denis

  4. Cher Denis,
    Je suis bien d’accord. Il ne s’agit pas d’essayer de maintenir quoi que ce soit mais de s’inscrire dans le flux du vivant car, de goûter la joie du coeur et même si nous voyons que nous ne sommes « que lui », le mental discriminant est prompt à s’en éloigner, à nous voler la divine présence.
    Je t’embrasse,
    Emmanuel

  5. Chère Irina,
    L’assise est simplement la plus grande joie et paix, la parfaite intimité avec la vie cosmique que nous sommes qui se révèle dans toutes les cellules du Grand Corps…
    Cette assise n’est pas limitée à la posture assise, c’est être assis, comme tu le dis, dans tous les instants et gestes et paroles du quotidien… chaque phénomène étant la Vérité du Vivant.
    Bien tendrement,
    Emmanuel

  6. Bien sur  cher Emmanuel,
    dans la foule ou dans la solitude, nous pouvons nous retrouver et nous poser au coeur de notre Ouverture… Ainsi c’est toujours la joie et la tranquillité qui accompagne la Pésence chaleureuse du Vivant !
    De tout cœur.

  7. Merci pour la sérénité et la libération que porte ses mots. Le titre : L’éclat de vie » donne envie par une journée ensoleillé, de sauter à pied joint dans un long fleuve d’amour et d’en être bercée!
    Merci

    Kathleen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.