L’idée avec laquelle nous dealons

L’idée avec laquelle nous dealons

Nous ne regardons pas la vérité en face. Nous continuons de l’aborder indirectement depuis notre histoire et notre personnage. Notre remise en cause n’est que partielle. Ainsi, c’est l’illusion même, qui continue d’espérer un résultat qui n’arrivera pas.

Tant que notre personnage sera aux commandes, il perdurera. Sans plus attendre, offrez ce personnage en adhérant ici, à la Présence incontestable de l’instant.
Nous nous cachons derrière un discours, mais la vérité est sans délai et sans condition ! L’unique frein et empêchement c’est “celle-là” ou “celui-là” en lequel nous voulons nous projeter, nous identifier.

Aussi longtemps que nous ferons “deux”, il y aura “deux” ! Hypocritement, nous continuerons de croire et d’attendre une vérité tout en persistant à nous en faire extérieurs et différents.