L’infini du fini

L’infini du fini

Tout est présent, ici, dans l’instant. Toute la vérité s’affirme. Rien ne manque. Pourtant, nous pensons que nous ne sommes pas prêts, que d’abord, nous devrions changer de telle façon ou de telle autre.
Nous voudrions voir la vérité dans notre illusion, alors que c’est l’illusion qui se déploie au sein de la vérité. Nous nous croyons différents du Ciel alors que constamment nous y sommes, indépendamment de toute circonstance. Essayer de s’en persuader serait encore donner du crédit à notre croyance.

À partir de quoi, depuis quelle base nous est-il possible de croire ou de ne pas croire ? D’exprimer et de vivre la moindre chose ? Ce que nous sommes n’est pas issu d’une croyance, mais de l’Êtreté, de “cela qui EST” infiniment, directement, librement, sans les limites d’un commencement ni d’une fin.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image