Le “live”, antidote des histoires

Le “live”, antidote des histoires

Être en vérité c’est vivre le “live” et se consumer dans l’instant comme une flamme. Dès lors, nos projections ne sont plus que des “projections”, de simples postures, des boniments, de piètres atermoiements pour ne pas assumer le réel.
Aucune de nos histoires n’est le réel. Le réel c’est “ce qui EST”, c’est l’ICI que nous expérimentons, sans début et sans fin, sans entrée ni sortie, sans alternative.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image