La paix de Dieu

La paix de Dieu

Lorsque nous cessons d’agiter la surface de l’eau, naturellement elle se calme.
Si nous n’empêchons pas le processus d’apaisement naturel qu’accomplit la vie, celui-ci se produit spontanément. Nous aspirons à la paix, parce qu’en nous elle est une qualité, une propriété essentielle.
D’une façon générale, nous aspirons à ce que nous sommes intimement, fondamentalement. Aussi, nous devrions avoir confiance en l’équilibre inhérent à notre Être. Sans cela, nous cherchons à nous contrôler. Nous-mêmes voulons faire cet équilibre au lieu de nous abandonner à lui.