La paix du cœur

Il y a au cœur de nos vies un état simple et spontané, qui n’est pas reçu, qui n’est pas autorisé.

C’est comme si la guerre était déjà terminée, la paix déjà proclamée, mais que nous ne parvenions pas à lâcher nos armes. Une lutte de plus est inutile.

Il n’y pas à imposer un effort de paix à notre cœur, mais à recevoir la paix naturelle qu’il nous donne.

Le seul effort qui est requis est une détente confiante.

De même que le cœur bat sans effort dans notre poitrine, il nous offre de surcroît les splendeurs de la vie.

Il nous inonde de grâce, de paix, de bonté…

Nous pouvons laisser toute lutte, laisser tout combat, laisser la place, Être simplement.

Nous pouvons nous accueillir, tout comme la vie nous accueille, ici, maintenant, sans condition, dans cet espace et le souffle nouveau qui nous respire. Nous pouvons goûter la paix de ce que nous sommes intrinsèquement, par-delà les réussites et les échecs, et demeurer librement.

La paix du cœur est un repos naturel, le repos en “Soi”.

Cette paix n’est pas synonyme d’apathie, mais de quiétude dynamique, de joie créatrice.

Elle est “Présence Vive”.

Elle provient de faire confiance en la Vie qui nous porte et de s’être réconcilié, de s’accepter enfin.

Pour trouver la paix du cœur, il nous faut commencer par être notre ami.