“Lâcher” avec l’Êtreté

“Lâcher” avec l’Êtreté

Ce qui, le plus souvent, nous empêche de changer, c’est la façon dont nous avons de nous projeter et d’espérer plus tard le changement. Nous n’avons pas bien entendu que ce qui nous transformera c’est l’abandon de soi, l’abandon de la saisie égotique liée à notre “personnage”.

Pour “abandonner” (s’abandonner), il n’y a pas besoin au préalable d’un quelconque ajout. Il n’y a pas besoin de garder un peu plus le rôle afin de le faire grandir ou de l’améliorer. C’est tout le rôle avec sa logique que nous devons lâcher, afin de dégager l’Êtreté.

Que nous ne soyons pas prêts à lâcher irrévocablement ce “jeu” peut se comprendre. Cependant, il nous est possible de l’abandonner pour un moment. Il est important d’assumer notre Nature véritable et l’ascendance, la primauté qu’elle détient, malgré tout ce que nous croyons depuis l’illusion.