Le but sans chemin

Le but sans chemin

Pas de chemin, ça dit juste qu’il n’y en a pas. 

Alors, que reste-t-il ? Où sommes-nous ?

Pouvons-nous voir, là, tout de suite “ce qui reste”, “ce qui Est” ? 

Acceptons-nous “l’Être” ? Acceptons-nous la vérité de ce présent, sans nous projeter de nouveau sur un chemin ?