Illusion de vérité

Illusion de vérité

La voix que nous entendons dans notre esprit, c’est la nôtre. Nous ne sommes pas obligés de discuter avec comme s’il s’agissait de quelqu’un d’autre. En fait, elle provient de nous, tout comme ce reflet qui nous regarde dans le miroir.

Nous sommes parvenus à vaincre ce mirage que produisent les miroirs en verre. Cependant, nous sommes restés bloqués devant celui que forme l’esprit. Face à lui, nous continuons de grimacer de façon crédule. Pourtant, tout ce jeu n’implique que nous-mêmes. Notre esprit ne nous dit rien que nous lui ayons soufflé auparavant. Au point que la pensée que nous devrions cesser tout cela n’est à nouveau qu’un reflet, qu’une ombre avec laquelle il est parfaitement inutile de négocier.