Le courage d’arrêter les “somnifères”

Le courage d’arrêter les “somnifères”

Finalement, nous avons l’éveil que nous nous accordons. L’illusion dont nous parlons n’est pas comme un pot de miel dans lequel nous avons pris nos ailes. L’illusion est un mythe. Elle est comme un rêve auquel, un jour, chacun choisit d’adhérer.

Le problème lorsque l’on s’endort c’est que nous perdons notre lucidité. Nous croyons être capable de nous éveiller au sein de notre rêverie, alors que cela ne peut arriver. Il nous faut perdre le rêve afin de nous éveiller. Il nous faut ouvrir nos liens afin de nous libérer. Que faisons-nous concrètement dans ce sens ?

Si l’illusion est une croyance, comment nous y prenons-nous pour qu’elle tombe ? Personne ne nous oblige à “croire”. Avons-nous compris de quelle façon nous la maintenons ? Comment, nous continuons à nous leurrer nous-mêmes ?

Rappelez-vous, il s’agit d’une “illusion” ! Dans notre esprit, elle ne peut prendre une quelconque vie, une quelconque valeur que par le fait que nous la lui accordons, que par le fait que nous la servons. En réalité, l’ensemble de ce jeu et de cette histoire est parfaitement vide.