Le double imaginaire

Le double imaginaire

Lorsqu’une chose est inutile, qu’elle n’apporte pas ce que l’on souhaite, il est logique d’y mettre un terme.

Le jeu, que tout ce temps nous avons entretenu avec nous-mêmes, ne nous apporte rien. Il est caduc et, de plus, constitue même un obstacle. Aussi, sans regret et sans crainte, nous pouvons laisser choir le “masque” et la fausse compagnie du “moi imaginaire”.

Il n’est personne ! Il n’est qu’une idée, un reflet dans notre esprit. Nous n’avons plus besoin de ce double derrière lequel nous cacher. Il n’a jamais existé. Il n’a toujours été qu’une légende.

Abandonner “celui-là” qui n’existe pas, ne devrait pas être si difficile. Dites-vous juste qu’il n’a jamais été que votre création. Dites-vous que depuis toujours vous existez sans lui.