Le jeu du “Je”

Le jeu du “Je”

Il arrive que de méditer ou de “pratiquer” ne nous aide pas ou plus pour progresser. Si notre but est d’échapper à l’illusion et d’être soi, il nous faut accepter en amont notre part de responsabilité.

Nous ne sommes pas une victime de l’illusion, même si aujourd’hui nous nous voyons piégés dans le “pot de confiture”. Il ne s’agit pas de subir cette situation en l’édulcorant, ou en essayant de la contrôler. Nous devons nous rappeler, qu’à la base, il ne s’agit que d’un “jeu”, que d’une simple histoire pour laquelle nous nous sommes pris.

Dans ce récit, nous sommes le protagoniste, mais aussi le scénariste. Ce qui signifie que nous détenons le pouvoir de tout changer, de tout arrêter, par notre seule décision.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image