Le “live” libérateur

Le “live” libérateur

Lorsque nous ne sommes pas dans le “live”, nous vivons dans notre légende à réciter le personnage.
Ce que, communément, nous appelons “avoir une  pratique spirituelle” devrait nous conduire à nous passer de l’histoire que nous nous racontons. Sans l’oubli du personnage, c’est lui qui continue d’être agissant et qui simule une  “pratique spirituelle”.
C’est de vivre dans l’authenticité du “live” qui nous ouvre et nous libère instantanément de notre propre jeu.