Le monde réel et celui des pensées

Le monde réel et celui des pensées

Ne plus permettre à nos idées de prendre notre place.

Reconnaissez et “coulez” dans le flux et l’épuisement de tout ce qui survient.
L’épuisement se produira de toute façon.
La dissolution des formes est la demeure du divin qui lui confère une éternelle jeunesse.
La vague s’épuise dans l’océan, en sa source vive et immuable qu’elle n’a jamais cessée d’être.