Le refus de voir

Le refus de voir

Si rien n’est caché et que nous subissons l’illusion plutôt que de vivre l’éveil, c’est que nous nous plaçons volontairement dans un refus du réel. Si nous ne voyons pas ce qui se donne à voir, c’est que nous fermons les yeux pour ne pas le regarder.
C’est en obstruant les fenêtres de notre conscience, en y plaçant nos idées, nos théories, nos jugements, que nous créons un voile et l’obscurité propice à nos cinémas mentaux. Aujourd’hui, nous en sommes à croire davantage nos cinémas que la simple évidence placée devant nous.
Au lieu de lâcher-prise de notre vision fabriquée, c’est toujours orientés vers nos représentations imaginaires que nous essayons de retrouver le réel. Pourtant, le simple fait d’arrêter notre refus de voir ouvrirait notre perception, nous libérerait instantanément.