Le royaume que nous ignorons

Le royaume que nous ignorons

L’Esprit originel est comme la grande pièce principale d’un château. Bien que nous y vivons, nous ne la percevons plus. Nous ne voyons plus que les événements et les activités que nous y organisons.

Nous sommes pareils à des enfants qui sont pris par leurs amusements. Aussi, ils n’ont plus conscience de la cour dans laquelle ils sont en train de jouer. De même, nous sommes tellement absorbés par notre “jeu” qu’il est devenu notre réalité. Quant à la réalité objective dans laquelle nous vivons, elle a comme disparu.

Aujourd’hui, nous n’avons pas idée de regarder au-delà de l’histoire, de la légende pour laquelle nous nous investissons. Nous ne levons plus nos yeux. C’est toujours au sein de notre vision imaginaire, à travers ses lois et ses enjeux, que nous cherchons la vérité, que nous espérons des réponses qui ne s’y trouvent pas.

Contempler, c’est laisser nos distractions pour recontacter la “pièce” où nous sommes. C’est “se mettre en vérité”. C’est simple. C’est permettre en soi la Présence qui s’accomplit d’elle-même. Celle-là que nous ignorons. A présent, nos yeux et notre esprit ne voient plus que les formes factices et éphémères. À travers la contemplation, ils retrouvent la profondeur d’une vue, la sérénité d’une douceur qui s’étendent et s’ouvrent à l’infini.